Le Guide du Pop-Art - Le Mouvement Artistique

Le Guide du Pop-Art - Le Mouvement Artistique

Qu'est ce que le Pop Art ?

mouvement artistique pop art origines histoire

1. Les Origines du Pop Art et Son histoire

Le Pop Art est un mouvement artistique né dans les années 50, il est l'un des mouvements principaux du 20eme siecle né en Grande-Bretagne et très vite mondialisé dans le contexte de la société capitaliste.

Le concept vise à utiliser des images populaires (publicités, bandes dessinées, objets culturels mondains, image de stars, etc.) par opposition à la culture élitiste dans l'art. 

Cet art se caractérise par le mélange de couleurs vives sur les toiles ou dessins. Il est aujourd'hui très souvent détourné sur d'autres types d'images comme les animaux "pop art".

 À la fin des années 1950, le pop art américain émerge avec des artistes tels qu'Andy WarholRoy LichtensteinRobert RauschenbergJasper Johns et James Rosenquist. Mais ce mouvement ne se limite plus seulement au domaine des arts plastiques : il touche autant la musique, la mode et les arts appliqués et bien d'autres domaines de la culture.

2. Le Pop Art Américain

Le Pop art a vu le jour en Amérique dans les années 50. Un contexte historique particulier dans lequel les artistes tel Roy Lichtenstein, Jasper Johns et Andy Warhol ont produit plusieurs expositions de leurs oeuvres d'art dans la grande ville de New York.

roy lichtenstein pop art

Roy Lichtenstein (1967)

Commençant vers la fin des années 50, le Pop art en Amérique a donné sa plus grande impulsion pendant les années 60. À cette heure, la publicité américaine avait adopté beaucoup d'éléments de l'art moderne et fonctionnait à un niveau très sophistiqué. En conséquence, les artistes américainsont dû chercher plus profondément pour trouver des sujets dramatiques qui distanceraient l'art des objets commerciaux bien réalisés et pensés.

Tandis que les Britanniques voyaient la culture populaire américaine d'une perspective légèrement détachée, leur point de vue était souvent traduit avec des traits romantiques, sentimentaux et pleins d'humour. En revanche, les artistes américains étant bombardés quotidiennement par une multitude d'objets de production de masse, ils travaillaient généralement avec plus d'agressivité.

Deux des peintres les plus importants du Pop art américain étaient Jasper Johns et, en particulier, Robert Rauschenberg.Tandis que les peintures de Rauschenberg ont des rapports évidents avec les premiers travaux de Kurt Schwitters et d'autres artistes dadaïstes, son souci était avec la société actuelle. Son approche pour unifier des matériaux éphémères et des événements typiques de la vie en Amérique a donné à son travail une qualité unique.

D'importance égale au Pop art américain, il y a l'artiste Roy Lichtenstein.

Son travail définit probablement la base du Pop art mieux que tout autre artiste, par son humour.

Choisissant la présentation horizontale sur microfilm en tant que thèmes, Lichtenstein produit une composition plutôt « hard-edged » et précise qu'il documente avec une certaine parodie, d'une façon douce. Les peintures de Lichtenstein, comme celles d'Andy Warhol, de Tom Wesselmann et d'autres artistes, partagent un attachement direct à l'image banale de la culture populaire américaine mais traitent également le sujet d'une façon impersonnelle, illustrant clairement l'idéalisation de la production en série.

À noter également que, tandis que le mouvement artistique britannique Pop artprécurrence le mouvement américain, il y a un certain artiste américain qui a utilisé l'icône populaire dans ses techniques. Pendant les années 20, les artistes américains Gerald Murphy, Charles Demuth et Stuart Davis ont créé des peintures, avant le Pop art, qui contenaient des images de la culture « pop » tels que les objets mondains cueillis des produits commerciaux.

3. Le Pop Art Britannique

Le Pop art a vu le jour à Londres, en 1952, chez un groupe d'artistes. Ils contestaient les approches modernistes actuelles à la culture ainsi que les points de vue traditionnels des beaux-arts.

Le groupe nommé « The Independent Group » (IG), fondé à Londres en 1952, est considéré comme le précurseur au mouvement Pop art. Ils étaient un regroupement de jeunes peintres, sculpteurs, architectes, auteurs et critiques qui contestaient les approches modernistes actuelles de la culture aussi bien que les points de vue traditionnels des beaux-arts.

Les discussions de ce groupe se sont concentrées autours de l'implication de culture populaire avec des éléments tels la publicité, les films, le design, la bande dessinée, la science-fiction et la technologie.

Lors de la première réunion de groupe indépendant en 1952, l 'artiste et sculpteur Eduardo Paolozzi a présenté une conférence utilisant une série de collages intitulés « Bunk »  (couchette !), qu'il avait assemblé durant son passage à Paris entre 1947-1949. Ce matériel était composé d'objets tels que des publicités, des personnages de bande dessinée, des couvertures de magazines et divers éléments graphiques de produits de série qui, la plupart du temps, représentaient la culture populaire américaine. Une des images dans cette présentation était le collage de Paolozzi « I was a Rich Man's Plaything » (j'étais un jouet d'homme riche), qui inclut la première utilisation du mot « Pop », celle-ci apparaissant dans un nuage de fumée émergeant d'un revolver.

Après la présentation séminale de Paolozzi en 1952, le groupe s'est concentré principalement sur le langage figuré de la culture populaire américaine, plus particulièrement sur la publicité de masse.

L'invention du terme complet « Pop art » a été faite par John McHale pour la présentation suivante, en 1954. Le terme spécifique Pop art est apparu pour la première fois dans un article écrit par les membres Alison et Peter Smithson dans Arc, en 1956.

Cependant, le terme est souvent crédité au critique d'art/conservateur britannique Lawrence Alloway, dans un essai de 1958 intitulé Les arts et les médias. Bien que le terme qu'il emploie soit « culture de masse », Alloway était l'un des principaux critiques à défendre la culture de masse et le Pop art comme forme d'art légitime.

4. Le Top 10 des Oeuvres Pop-Art

Le travail des artistes connus du pop art, particulièrement ceux du milieu du 20ème siècle comme Andy Warhol (que vous retrouverez souvent dans cette liste), comportent plusieurs des pièces d’art les plus célèbres et recherchées dans le monde, et de ce fait, certaines peuvent se révéler extrêmement coûteuses.

Jetons un œil sur certaines des plus précieuses œuvres de pop art de tous les temps.

Top 10 œuvres du Pop Art les plus chères

10) Woman with Flowered Hat, par Roy Lichtenstein (56,1 millions de dollars)

Peinte en 1963 par l’un des artistes pop les plus connus, Woman with Flowered Hat (« la Femme au chapeau fleuri ») rappelle une version déformée et au style inspiré de Picasso d’une Dame d’un jeu de cartes. En fait, cette peinture est une référence au travail de Picasso Dora Maar au Chat, qui lui-même vaut plus de 95 millions de dollars.

Race Riot

9) Race Riot (in Four Parts), par Andy Warhol (62,8 millions de dollars)

(« Émeute raciale (en 4 parties) »)

Ce tableau fut créé en 1964 grâce à la sérigraphie et représente une scène quasi photographique de ce que le titre suggère.

Men In Her Life

8) Men In Her Life, par Andy Warhol (63,4 millions de dollars)

(« Les Hommes Dans Sa Vie »).

Cette œuvre créée en 1962 représente des portraits d’Elizabeth Taylor parmi les plus importantes figures masculines de sa vie

Four Marlons

7) Four Marlons, par Andy Warhol (69,6 millions de dollars)

Créée en 1966, Four Marlons (« Quatre Marlons ») propose 4 portraits de Marlon Brando dans un motif en damier noir et blanc. L’œuvre fut produite en utilisant une technique de sérigraphie sur lin.

Green car Crash

6) Green car Crash (Burning Green Car 1), par Andy Warhol (71,7 millions de dollars)

(« Accident d’une Voiture Verte (Voiture Verte Brûlant 1) »)

Autre œuvre sérigraphique, cette pièce fut créée en 1963 et représente plusieurs impressions de la même image d’une voiture retournée avec de la fumée qui s’en échappe. Elle fut vendue en 2007 pour la somme de 71,7 millions de dollars.

Turquoise Marylin,

5) Turquoise Marylin, par Andy Warhol (80 millions de dollars)

Dans l’œuvre The Shot Marylins (« Dyptiques Marylin »), composé de 4 images, Warhol a d’abord créé 5 portraits, d’après la même image de Marylin Monroe mais dans des schémas de couleurs différents. Un de ses associés tira sur la pile d’œuvres au révolver, en laissant une seule intacte. Ce tableau intact était Turquoise Marylin (Marylin Turquoise)

Triple Elvis

4) Triple Elvis [Ferus Type], par Andy Warhol (81,9 millions de dollars)

Créé en 1963, Triple Elvis (« Elvis en Triple ») représente 3 portraits d’Elvis identiques, sérigraphiés en noir et blanc et mis côte à côte, pour ne former qu’une seule œuvre.

Nurse

3) Nurse, par Roy Lichtenstein (95,4 millions de dollars)

Nurse (« Infirmière ») fut créé en 1964 et représente une infirmière dans un style comics, typique de Lichtenstein.

Eight Elvises

2) Eight Elvises, par Andy Warhol (100 millions de dollars)

Semblable à Triple Elvis, Eight Elvises (« Huit Elvis ») est une œuvre sérigraphique créée en 1963 qui propose 8 photographies d’Elvis côte à côte dans un cadre long, dont plusieurs sont en partie superposées. Le portrait d’Elvis utilisé est identique à celui de Triple Elvis.

1) Silver Car Crash (Double Disaster), par Andy Warhol (105 millions de dollars)

Silver Car Crash (Double Disaster) (« Accident d’une voiture argentée (Double désastre) ») est non seulement l’œuvre pop part la plus chère mais également l’une des œuvres les plus coûteuses de tous les temps. Elle fut créée en 1963 et représente en noir et blanc une voiture argentée accidentée, mise plusieurs fois sur toile. L’œuvre a battu le record du Warhol le plus cher jamais vendu en 2013.

Sourceshttp://www.le-pop-art.com

5. Bilan

Vous en savez maintenant plus sur le pop-art, allez vous vous lancer dedans avec nos peintures par numéros pop-art ? Cliquez pour les découvrir ici

 

 

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés